Critères et démarches de choix énergétique dans le bâtiment

À l'occasion du cahier mensuel d'Instantanés Techniques, découvrez la richesse des bases documentaires.

L’acteur du secteur du bâtiment peut et doit agir, en contribuant positivement à réduire ses impacts sur l’environnement, participant ainsi au mouvement d’ensemble de la société, mais aussi en respectant ses propres contraintes économiques et sociales en cherchant quel doit être le choix optimal pour l’énergie dans le cadre d’une construction neuve ou pour la réhabilitation d’un bâtiment.

Quels seront les impacts des décisions des maîtres d’ouvrage en termes de qualité d’usage et service final, équilibre économique immédiat mais aussi de moyen et long terme, sécurité d’approvisionnement, impact environnemental, « image » commerciale ou exemplarité ?

Par ailleurs, les maîtres d’ouvrage pourront-ils faire jouer les nouvelles règles de concurrence et de transparence des marchés énergétiques ?

Telles sont les principales questions auxquelles ce dossier tentera d’apporter des éléments de réponses en facilitant la compréhension des évolutions récentes du contexte énergétique global comme local.

Ce fascicule s’adresse donc d’abord aux décideurs, qu’ils soient maîtres d’ouvrage, promoteurs ou gestionnaires de bâtiments, mais aussi aux professionnels du secteur bâtiment, architectes, bureaux d’études, économistes de la construction, installateurs... afin de les aider à concevoir leurs offres en intégrant des éléments d’optimisation énergétique et environnementale, notamment au travers de la démarche Haute Qualité Environnementale (HQE©) et en développant leur argumentation en ce sens.

On trouvera ainsi, dans ce dossier :

  • en première partie, une présentation générale de la problématique énergétique telle qu’elle se pose aux nations, groupes de nations et aux agents économiques ;
  • les principaux éléments de l’évolution du contexte économique juridique et environnemental et leur impact sur les marchés énergétiques ;
  • des critères de choix des énergies prenant en compte les nouvelles contraintes environnementales ;
  • en annexes, un panorama des ressources et des marchés énergétiques mondiaux, européens et français ainsi que des éléments de connaissance sur la formation des prix de l’électricité ou sur les dispositions internationales en matière de lutte contre l’effet de serre.