Dix ans d’avance sur la réglementation pour un bâtiment ultra-basse consommation

Situé au Luxembourg, un bâtiment avant-gardiste dont tous les systèmes de gestion d'énergie sont entièrement contrôlés par une supervision munie d’un module d´accès distant à Internet, est conforme au standard européen Passivhaus relatif aux maisons passives qui devrait inspirer la règlementation technique de la RT2020.

Spécialiste de la conception de bâtiments en bois, Steffen Holzbau a, avec Sanichaufer (Luxembourg), et l'entrepreneur GIGA-Automation (Allemagne), planifié et construit un bâtimentavant-gardiste constitué d'une clinique de physiothérapie et de musculation médicale, et des bureaux du constructeur.

Le bâtiment est conforme à la norme Passivhaus, le standard européen de maison passive, pour l'efficacité énergétique, avec un impact écologique minimum. Les zones cliniques et administratives ont chacune été optimisées pour une consommation d'énergie très basse, grâce à plusieurs types de chauffage et de climatisation. Deux systèmes de ventilation centraux fournissent de l'air stérilisé aux deux zones. Les systèmes de climatisation et de chauffage font appel à des convecteurs spéciaux intégrés aux planchers et débouchant devant les fenêtres.

La ventilation est équipée de systèmes efficaces de recyclage de chaleur et de climatisation adiabatique. Environ 50m2 de panneaux solaires sont présents sur le toit pour la production d'eau chaude et l´appoint au chauffage. En plus du système de chauffage central solaire (140kW) la ventilation et le chauffage de la piscine sont assistés par des chaudières à granulés de bois (100kW).

Les mesures de 65 capteurs analysées en laboratoire

Partenaire certifié de PcVue Solutions, GIGA-Automation qui fournit des systèmes IBMS (Integrated Building Management Systems, ou systèmes intégrés de gestion d'immeubles) en Allemagne et au Luxembourg, a développé, selon un cahier des charges rigoureux, le réseau BACnet, nécessaire au pilotage des équipements de régulation. Il comprend PcVue pour le poste de travail opérateur et le système de contrôle, des modules DDC de SAIA Burgess avec transmission BACnet native, et un système de contrôle Menerga pour la piscine et les équipements de thérapie.

PcVue 9.0 combine les données provenant de ces systèmes et de 65 capteurs situés en divers points de la façade, du toit et de la surface externe du bâtiment, pour mesurer la température et, dans certains cas, l'humidité. Les résultats sont envoyés à un laboratoire pour étudier l'influence des conditions externes sur l'environnement interne, et ainsi permettre d'optimiser la performance énergétique de l'immeuble.

Pour un contrôle complet des zones cliniques et des zones de bureau, le processus d'importation de fichiers EDE de BACnet, renseigne automatiquement la base de données PcVue (2 000 points d'E/S BACnet en tout). Le projet inclut également une programmation horaire BACnet pour le chauffage de la piscine. Les données historiques sont archivées à l'aide de Microsoft SQL Server 2008. Quant au reporting, il est assuré par SQL Server 2008 Reporting Services (SRSS) pour permettre l'échange de données avec des institutions scientifiques, notamment sous forme d'exportation de feuilles de calcul pour l'analyse énergétique.

Le standard Passivhaus, accordé aux logements dont les besoins en chauffage sont inférieurs à 15kWh/m2/an et à 120kWh/m2/an en énergie primaire (chauffage, la ventilation, l'éclairage, l'eau chaude sanitaire, les auxiliaires et les équipements électro-domestiques) devrait inspirer la règlementation technique de la RT2020. Résultat, ce bâtiment et son système de contrôle-commande est en avance de 10 ans sur son temps !